Dialogue avec l’Ange

Dialogue avec l’Ange

Gitta Mallasz

Habite ton corps, n'essaie pas de ne pas peser.
De nous deux, le léger, c'est moi, alors que tu as le privilège insensé d'habiter la matière,
ce qui te donne un pouvoir que tu ne conçois même pas, et d'abord celui de la Parole.
Car de toute la création, tu es le seul à pouvoir parler.
Même le divin ne s'exprime verbalement que par ta bouche.
Alors, pèse mon ami — la voie, c'est le poids — mais pèse joyeusement !
Ainsi pourrais-je entrer en relation avec toi.
Belle leçon de densité...

Edition intégrale, Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2-7007-2833-5)